Décembre 2014, avait lieu l’événement annuel de la FEVAD, les « Favor’i ».

La-nuit-des-favori-Fevad.jpg.pagespeed.ic.tTOhoULc6B
Soirée qui se déroule au célèbre Studio Gabriel et durant laquelle sont récompensés les meilleurs e-commerces au sein de thématiques différentes (innovation, mobile, pub TV, vote des internautes, etc…). Vous pouvez retrouver tous les détails de l’évènement sur le site de la FEVAD.

Le prix qui nous intéresse plus particulièrement ici, est celui des « Espoirs Ecommerce ».
Prix initié par Blog Ecommerce, et dont le titre a été trouvé par une de nos lectrices, et du coup créé par la FEVAD. Un travail collaboratif ! :-)

Nous sommes d’ailleurs chaque année très reconnaissants vis à vis des équipe FEVAD, car la tenue de ce prix exige un travail bien plus compliqué et long que pour l’ensemble des autres prix décernés lors de ces Favor’i.

Ce prix, donc, a récompensé cette année MonPetitBikini (Or), MagicEvent (Argent) et Patatam (Bronze).

Alors, ces vainqueurs ?

Qu’avaient de plus que les autres ? Sont-ils des entrepreneurs avec un instinct différent des autres, ou ont-ils juste bénéficié de plus de chance ? Par quoi sont-ils motivés et comment portent-ils leur business ?

Lors de cette interview croisée, vous allez découvrir 2 femmes et 1 homme, des entrepreneurs de talents. Des entrepreneurs comme la France sait si bien initier.

Des entrepreneurs prêts à vous faire partager leur expérience : celle du vide.

 

La nature a horreur du vide

« Plein hiver, 0 degrés, Paris: impossible de trouver un maillot de bain alors que je partais au soleil.
Je surfe sur internet, rien non plus. » …

C’est ainsi que Audrey Lieutaud, fondatrice de MonPetitBikini.com (Or), commence sa présentation face au jury (la scène se passe environ 2 semaines avant la soirée remise des prix).

Comme ces milliers d’entrepreneurs, un jour, Audrey tombe sur un vide à combler : « Ça a été une évidence! La niche était trop belle, quelques sondages et études de marché plus tard, je me lançais ! »

Juchée sur des Louboutins, Audrey agit toujours de la même façon : elle séduit, elle charme, et vous fait croire que vous êtes déjà conquis. Elle sait pourtant, elle, que ce n’est que le début.

La voilà donc qui déroule implacable et avec les mots justes, son ambition et son plan stratégique. Claire, nette, précise, elle vient chercher du regard chaque membre du jury. Un par par un.

Audrey est lancée et présente sa stratégie et ses chiffres qu’elle connait sur le bout des doigts.

Viennent ensuite les questions du jury, des questions moins précises que les réponses. Audrey est en passe de gagner, elle le sait peut-être.

Elle quitte la salle, sans oublier un dernier grand sourire au jury. La porte se referme sur du rouge sang Louboutin, que le jury avait oublié suite à cette performance.

Un jury KO…

« Quelle motivation ! », « Franchement bravo » « Incroyable dans ce secteur d’être rentable sans aucune levée de fond ».

Le « double effet Audrey Lieutaut ». Effet qui surprend tous ses interlocuteurs la première fois.

Audrey, on la connait bien chez Blog Ecommerce : c’est la plus bosseuse de tous nos clients. Depuis toutes ces années, elle a fait preuve d’une capacité de travail impressionnant. Pas une seule de ses fiches produits ne lui résiste, et les nuits sont des jours pour elle.

C’est d’ailleurs, de mémoire, de nuit, qu’elle a commencé MonPetitBikini : une nuit où elle s’est rendu compte que la nature avait laissé un vide : celui d’acheter des maillots dernier modèle en hiver.

Pour Valéry Linyer, Président de MagicEvent.com (Argent), sa nature à lui ressemblait à un Salon Professionnel, son vide à un logement et son idée se matérialisa donc sous la forme d’un AirBnB pour businessmen : « Ayant travaillé de nombreuses années dans l’organisation de salons professionnels, en France ou à l’international, j’ai constaté que la problématique d’hébergement (pénurie, tarifs prohibitifs,…) des visiteurs et exposants à proximité du Centre de Congrès était un enjeu crucial.« , explique-t-il.

Puis, est passée devant le jury Marieve Bidart, co-fondatrice de Patatam : « Maman de 2 enfants, j’étais envahit de vêtements. Les solutions existantes pour revendre ces habits comportaient des inconvénients (faire les annonces et les photos,  qualité, livraison…). »

La nature, le vide, l’idée…

Les volumes gérés par Patatam sont impressionnants, l’exécution parfaite et la volonté d’acier. Arriver dans le top 3 des « Espoirs Ecommerce FEVAD » se mérite. C’est sûr !

 

Combler ce vide avec méthode…

Des erreurs ? Ces entrepreneurs en ont fait, bien sûr.

Combler un vide ne se fait que par tâtonnements et remises en questions.

« Partir d’une idée trop large, avec de nombreux services, pour finalement se recentrer sur une seule activité, mais bien l’exécuter. » C’est ainsi que Valéry Linyer décrirait sa principale erreur. Il est en effet tentant de résoudre d’autres soucis que le logement quand on sait que chaque businessman qui arrive dans une nouvelle ville va avoir besoin d’une palette de services (comme par exemple le transport).

« Le choix de ma première solution ecommerce a été catastrophique et a nettement ralenti mon développement la 1ère année. Heureusement j’ai rencontré Olivier (co-fondateur de Blog Ecommerce) qui m’a conseillé un meilleur prestataire (Wizishop) », précise quant à elle Audrey de MonPetitBikini.

En effet, le choix des outils pour combler ce vide n’est pas anodin. Il peut faire échouer la mission, et c’est à l’entrepreneur de faire les bons choix. Or, ces choix sont difficiles, car il n’existe pas de règle bien définie, et l’entrepreneur doit souvent uniquement se fier à son seul instinct.

« Une campagne marketing trop importante par rapport à la profondeur de notre catalogue » est l’erreur à laquelle pense à première vue Marieve, de Patatam.

Nous en avions un peu parlé lors de notre article sur les « 5 erreurs des marchands à 2 millions« : lorsqu’un marchand commence à avoir du succès, il devient une mariée belle et convoitée. Et c’est là que la rentabilité peux commencer à chuter. Il faut garder la tête froide.

Ces erreurs, à la hauteur d’une PME, peuvent être fatales. C’est aussi cela, sûrement, que récompense par ce prix de la FEVAD : la capacité d’un entrepreneur à se sortir d’une tempête, pour la survie de son entreprise.

 

Puis une équipe, car aucun vide ne se comble à la force d’une personne

7 personnes chez MonPetitiBikini, 17 chez MagicEvent et 13 chez Patatam.

De ces PME agiles et ultra-spécialisées que la France sait créer par milliers. De ces PME invisibles au niveau macro, mais indispensables à l’économie moderne. De ces e-PME qui, un jour, grâce à la FEVAD, sont montées sur le plateau du mythique Studio Gabriel, à côté de Amazon, Fnac.com, Boulanger.com, Vente-Privée.com et tous les mastodontes du Ecommerce français.

Rien ni personne sur Terre n’a accompli quoi que se soit seul. Cela n’existe pas, n’a jamais existé, et ne peut exister. Celui qui cherche à combler un vide seul, ne comble que son propre vide en lui. Ou peut-être ne fait-il tout simplement pas confiance à l’humain. Les raisons peuvent-être multiples.

Mais celui qui souhaite vraiment combler un vide laissé par la nature (que se soit pour améliorer un marché, trouver un vaccin, innover/créer, trouver une formule chimique, inventer une machine industrielle, etc …) s’entoure. Et il s’entoure vite. Même les plus grands peintres, malgré la folie et la solitude, allaient chercher l’assistante et la muse.

C’est ce challenge aussi qu’on dû relever ces entrepreneurs : la constitution d’une équipe, étape par étape.

 

Merci à vous la FEVAD !

« Des contacts avec des entrepreneurs« , selon Marieve, « Des contacts directs avec des investisseurs, de la notoriété, et un label qualité. » selon Valery et « Une reconnaissance pour tout le travail fourni » pour Audrey. Voilà ce que leur apportent la FEVAD et ce prix (vous pouvez devenir membre de la FEVAD ici)

Des entreprensuers à la hauteur de Anne-Laure de EnvieDeFraises (Or 2010), Gautier de Expertissim.com (Or 2011), Alexandre de Prodealcenter.fr (Or 2012), Régis de (Or 2013) Lexception.com.

Tous, on vous le dit, tous, lorsqu’ils se sont présentés face au jury des « Espoirs Ecommerce » FEVAD, tous, avaient trouvé un vide à combler, et, tous, étaient face à nous pour nous montrer l’exécution mise en place pour combler ce vide.

C’est cela que récompense ce prix, plus que tout autre prix : l’entrepreneuriat.

Merci à Claire Morre, merci à Emmanuelle Prache, merci à Bertrand Pineau, merci à Francois Momboisse, merci à Marc Lolivier et merci à l’ensemble de l’équipe FEVAD : vous représentez le Ecommerce et les entrepreneurs qui en font partie, et notre E-économie, encore nouvelle pour nos politiciens, en a besoin.

Pour connaître l’envers du décor et vos actions, nous savons chez Blog Ecommerce que vous nous avez évité bien des lois qui auraient annihilé le développement du Ecommerce en France.

Alors merci à vous la FEVAD

Et bravo à Audrey, Valery et Marieve.

Rendez-vous fin 2015 pour les « Espoirs Ecommerce » 2015. Vous serez prévenus sur ce blog de l’ouverture des dossiers.

 

Favor'i 2014

Blog Ecommerce fait chaque année partie du jury « Fevad Espoirs Ecommerce »

PS : les 2 gagnants qui ne sont pas clients, ont déjà reçu la dotation de l’équipe Blog Ecommerce, qui était un Audit Technique SEO. Notre équipe continuera à les suivre pour les accompagner lors de la mise en place des recommandations.

 

________________________________________________
L’agence Blog Ecommerce propose un Livre Blanc SEO gratuit. Demandez le vôtre.