A l’occasion du « Mois Prestashop » sur Blog-Ecommerce, nous accueillons cette fois une agence Prestashop Québecoise : Agence Web Karbon 21

L’occasion de découvrir l’implantation de l’éditeur sur le sol Canadien et d’en savoir plus sur ce que sont les différences en terme de Ecommerce par rapport à la France.

Vous découvrirez dans cette interview que, plus qu’en France, les problématiques de livraisons sont un véritable challenge au Canada, et que la proximité des USA peuvent être une force, mais aussi un grand obstacle pour les Ecommerçants canadiens.

Bonne lecture, nous laissons nos colonnes à Cédric Fontaine (que nous avions rencontrés lors du Barcamp New-York de Prestashop), le CTO de Agence Web Karbon 21.

______________________________________________

Bonjour Cédric. Quelles sont les diffe´rences entre le marche´ Canadien et Franc¸ais pour en terme de Ecommerce ?

Cédric Fontaine, CTO de Agence Web Karbon 21 : La principale diffe´rence concerne le stade de de´veloppement. Le marche´ Franc¸ais est plus avance´ alors que celui du Canada commence juste a` investir massivement dans le commerce en ligne.

Deux principaux obstacles expliquent cela. D’abord, les frais de logistique au Canada sont plus e´leve´s en raison des distances plus longues et des densite´s de population plus faibles. La livraison des produits se fait plus difficilement.

Exemple : Une me^me livraison effectue´e dans les territoires Inuit depuis Montre´al peut cou^ter jusqu’a` 45$ alors que le me^me envoi jusqu’a` Que´bec ne cou^tera que 7$.

Le deuxie`me point vient de la forte concurrence avec les E´tats-Unis d’un point de vue tarifaire. Ces derniers proposent des prix plus bas (jusqu’a` 20%) pour les consommateurs canadiens gra^ce a` divers facteurs comme les e´conomies d’e´chelles re´alise´es par les entreprises ame´ricaines.

 

Que peux-tu nous dire de plus sur cet e´tat de développement du marche´ canadien ?

Cédric Fontaine : En de´pit du le´ger retard que nous avons sur les marche´s franc¸ais et ame´ricains, le Canada se de´brouille bien pour le commerce e´lectronique.

par exemple, en 2012, le taux de croissance e´tait de 14,3%, soit plus que la France (12,3%) et les E´tats-Unis (13,8%).

Cette croissance record va certainement nous permettre de re´duire l’e´cart qui nous se´pare de ces marche´s.

C’est justement pour mieux se pre´parer que nous avons de´cide´ de cre´er l’AQCE, soit l’Association Que´be´coise du Commerce E´lectronique. Nous espe´rons pouvoir accompagner les e-commerc¸ants dans leur croissance tout en pre´servant les consommateurs des mauvaises pratiques qui pourraient subvenir.

 

Comment se passe l’arrive´e de PrestaShop au Canada ?

Cédric Fontaine : Prestashop a à maintes reprises rencontré la communauté Canadienne, même si l’éditeur reste plus concentre´ a` consolider sa position aux E´tats-Unis.

Leur entre´e au Canada a justement e´te´ facilite´e en premier lieu gra^ce aux similarite´s entre les deux marche´s Nord-Ame´ricains, mais aussi aux rencontres passe´es entre l’e´quipe de PrestaShop et la communaute´ Canadienne.

Des adaptations ont du^ e^tre faites pour prendre en charge les taxes qui diffe`rent selon la province. Les modules rajoute´s au fur et a` mesure nous ont permis de rattraper notre retard. Mais ces progre`s ne sont pas encore finis. Par exemple, nous attendons encore qu’un module nous permettant de ge´rer les e´cofrais soit disponible.

*E´cofrais : Frais applique´s aux appareils e´lectroniques pour financer la collecte et le recyclage de ces produits

 

Vous arrive-t-il de travailler avec des Franc¸ais voulant vendre au Que´bec ou inversement ?

Cédric Fontaine : Oui. A` l’Agence Web Karbon 21, nous travaillons souvent avec des Franc¸ais voulant s’implanter ici, attire´s par le taux de change qui leur est favorable. Ils viennent ici pour profiter d’un marche´ a` cou^ts re´duits par rapport a` la France. Nous leur offrons notre expertise du e-commerce que´be´cois et canadien pour mieux les accompagner.

Mais la situation inverse se produit aussi. Le patrimoine franc¸ais des Que´be´cois (langage, culture…) les aide non seulement a` mettre en place leurs strate´gies pour la France mais aussi a` interagir facilement avec la communaute´ PrestaShop, essentiellement francophone.

 

Du coup, quels conseils donneriez-tu aux personnes de´sirant s’implanter au Canada ?

Cédric Fontaine : Le principal conseil que nous donnons est simplement de venir s’implanter ici. Le Canada permet de´ja` de se positionner plus facilement et ce, pour deux raisons similaires : les faibles pe´ne´trations de PrestaShop et du e-commerce au Canada. La concurrence est bien moins intense qu’en Europe.

Mais ce qui constitue un ve´ritable inte´re^t reste la proximite´ avec les E´tats-Unis. Le Canada est a` proximite´ de plus de 175 millions de cyberacheteurs qui ont de´pense´ plus de 220 milliards de dollars en 2012. Il y a un e´norme potentiel qui encourage a` se lancer dans le e-commerce. De plus, ces marche´s sont quelques peu similaires, principalement au niveau des consommateurs. Nous conside´rons que les E´tats-Unis peuvent, et devraient, servir de mode`le en termes de strate´gies et d’innovations.

Est-ce que le bilinguisme au Canada change la manie`re de concevoir des sites ? Y’a- t-il des obligations le´gales qui re´gissent cet aspect ?

Cédric Fontaine : Les marchands que´be´cois s’attaquent d’abord a` la version Franc¸aise en raison de la loi 101, ou Charte de la Langue Franc¸aise, qui oblige les entreprises au Que´bec a` pre´senter d’abord la version Franc¸aise sur leur site. Cette obligation le´gale s’applique me^me a` celles n’ayant pas comme objectifs d’exporter dans les autres provinces.

 

Un mot pour conclure, Cédric ?

Le commerce e´lectronique est en train de changer au Canada, notamment avec l’arrive´e de la loi antipourriel C-28. Cette dernie`re a pour principal objectif de prote´ger les consommateurs contre l’envoie abusifs de messages publicitaires. La promotion par courriel sera plus difficile a` mettre en place, surtout pour les cyber-commerc¸ants travaillant a` leur propre compte. Nous proposons justement de les aider en insistant principalement sur la gestion de la base de donne´es client.

Un autre point important concerne l’utilisation du Responsive Web Design non plus pour les sites seulement, mais aussi pour les boutiques en ligne. A` l’Agence Web Karbon 21, nous utilisons cette technologie depuis septembre 2012 pour que nos clients puissent offrir la meilleure expe´rience utilisateur a` leurs visiteurs. Nous croyons fort qu’elle joue un ro^le de catalyseur dans le de´veloppement du e-commerce au Canada.

Les Canadiens sont en effet de plus en plus nombreux a` se connecter (11,7 millions soit 33% de la population) et a` acheter (2,8 millions soit 8%) depuis leurs te´le´phones ou leurs tablettes. Il faut donc leur fournir des sites qui re´pondront parfaitement aux contraintes techniques de ces appareils. Le Responsive Web Design nous permet justement de construire un site qui propose une ergonomie et un design convenant tre`s bien aux appareils nomades (te´le´phones mobiles et tablettes).

Merci Cédric. Si vous souhaitez contactez l’Agence Web Karbon 21, voici leurs coordonnées :

Tel : +1-450-844-4484

Email : cedric.fontaine@karbon21.ca

________________________________________________
L’agence Blog Ecommerce propose un Livre Blanc SEO gratuit. Demandez le vôtre.