Nous en avions déjà parlé dans cet article : les ecommerçants n’osent se l’avouer, mais les interfaces de tous ces logiciels qu’on leur met à disposition, en vrai, ils en ont marre.

 

Mais ils n’osent pas se le dire car :

  1. Ils pensent qu’ils sont les seuls à n’avoir pas le temps d’ouvrir chaque jour leurs différents logiciels et en consulter leurs interfaces.
  2. Ils trouvent les interfaces de statistiques avec tous leurs courbes et graphiques, jolies, mais ne savent pas quelles décisions prendre à la vue de ces statistiques. Doivent-ils même en prendre une ?
  3. Comme nous venons de le dire, les couleurs et design des logiciels sont soignés. Les interfaces logiciels ont parfois même fait tellement de progrès, qu’elles ressemblent à celles des jeux sur iPad.  Si ces interfaces aident en pré-ventes pour convaincre une PME d’utiliser un tel logiciel, ces mêmes jolies interfaces restent intimidantes dans leur utilisation quotidienne.
  4. Et quand bien même … Admettons que le marchand ait le temps. Admettons aussi qu’il ne soit pas intimidé par toutes ces interfaces, et qu’il sache même, exactement, quoi faire de ces statistiques, graphiques, paramétrages et autres « interface-de-gestion-de« . Aller, admettons. Et après ? Est-ce cela être un commerçant ?
  5. Et puis surtout, défaitistes, ils se disent que c’est cela maintenant être commerçant… Ont-ils le choix après tout ?

 

 

Et cette tentation qui prend au corps les Ecommerçants : « oh-encore-une-start-up-sur-Journal-du-Net-FrenchWeb-Pif-Gadget-ça-a-l’air-bien-leur-truc-faudrait-que-j’essaye-une-fois-que-j’aurai-retrouvé-ma-palette-de-ce-matin-que-mon-fournisseur-est-certain-de-m’avoir-fait-livrée-…-c’est-quoi-déjà-le-nom-de-cette-start-up-?-…-ha-bah-tiens-ma-palette-elle-est-là-qui-c’est-qui-l’a-rangée-là??-bon-j’en-étais-où??« .

 

Source : Buzzerie.com

Source : Buzzerie.com

 

La vérité ? Les Ecommerçants en ont ras le bol des interfaces web. D’outils pratiques, ils sont devenus des outils contraignants.

Les seules interfaces web qu’ils apprécient, sont celles qui tiennent dans le creux de leur main, celles de leurs téléphones portables, car elles permettent de courtes interactions et de manière mobile. Toute autre interface, n’est qu’une obligation.

Libérons le Ecommerçant de toutes ces interfaces, et cela sans pour autant rogner sur sa croissance.

Le marchand doit redevenir mobile, s’intéresser à ses clients, ses produits, ses nouveautés et ses fournisseurs. Rester devant son écran pour dire à un logiciel ce qu’il doit faire et comment, n’est ni le métier, ni l’ambition d’un marchand.

L’équipe Shopping Flux travaille chaque jour, et cela depuis 2 ans, pour que, bientôt, vous gériez vos Places de Marché et Comparateurs de Prix depuis votre iPhone.

Nous avons en effet pour incroyable ambition de vous libérez de vos écrans d’ordinateurs, et ainsi vous redonner du temps pour le cœur même de votre business. Pour arriver à cet objectif, Shopping Flux va cristalliser toutes ses innovations : AutoTag MarketPlace, PLA Booster et Arctics (notre dernière innovation, lancement imminent).

Car c’est ainsi que le marchand passera plus de temps à s’occuper de ses clients, sa gamme de produits et sa relation fournisseurs, ce qui lui permettra de surpasser ses concurrents.

Avoir toute la formidable puissance de Shopping Flux au sein de votre iPhone, est une mission que nous sommes en passe de réussir.

Joyeuses fêtes à tous les Ecommerçants : en 2016, Shopping Flux continuera à innover.

________________________________________________
L’agence Blog Ecommerce propose un Livre Blanc SEO gratuit. Demandez le vôtre.