“Parce que l’avenir du E-commerce appartient à la Long Tail.”

Olivier Levy

Elementor #15274

L’Apple Vision Pro est lancé. Et maintenant ? Frame-less Commerce ? S-Commerce ? VR Commerce ?

L’Apple Vision Pro est lancé au USA, et nous ne parlerons pas ici des avantages et inconvenients de cette technologie, car le sujet est déjà longuement abordé de par le web. Ici, je souhaite plutôt imaginer comment sera nommé le Ecommerce qui arrive. En effet, avec l’iPhone, le terme “Mobile Ecommerce”, “m-commerce” est apparu, et, ainsi, avec le metaverse, viendra une nouvelle ère du ecommerce. Une même disruption qui a fait qu’hier nous avons commencé a acheter sur le web et moins sur en boutique, suivie de la disruption qui fait qu’aujourd’hui nous achetons moins depuis son ordinateur mais plus via son mobile, est en train d’arriver, en ce moment, avec le Vision Pro. Quel nom pour le nouvel Ecommerce qui arrive ? Imaginons donc le terme qui va émerger, et pourquoi : 1/ Border-less Ecommerce : la génération qui nait aujourd’hui ne comprendra pas comment nous avons pu continuer à acheter sur des tablettes ou des téléphones portables avec leur écran limité par une bordure. Ce qu’il faut comprendre dans cette révolution qui arrive c’est que la disruption n’est pas la 3D, mais le fait qu’il n’y a plus de “frame”, il n’y a plus de bordure. 2/ Pour la même raison, le terme “Frame-less” Ecommerce pourrait émerger. 3/ Meta-commerce, en référence à Meta, le nouveau nom de la société Facebook. Ce terme a cependant moins de chance que tous les autres de s’imposer, à mon avis, à cause

Read More »

Le Metaverse et la notion de “lieu-réel”

L’Internet a créé un comportement qui nous semble avoir toujours existé, mais qui bien sûr est nouveau à l’échelle de l’humain : le temps-réel. Nous recevons nos informations sur nos sujets de prédilection en temps-réel : là où avant nous attendions d’acheter le magazine au début de mois, le journal le matin, ou une lettre par La Poste, avec Internet ces informations nous sont accessibles immédiatement (soit parce qu’on les reçoit, soit parce qu’on va les chercher). Vous souhaitez acheter un produit en ligne, vous recevez ses informations de prix, disponibilité, délai de livraison. Idem pour les films : Netflix et Apple+ livrent en temps-réel le film de votre choix. Voire pire : tous les films non disponibles immédiatement (en streaming ou à la demande), même si de meilleurs qualité cinématographique, ne sont presque plus visionnés à l’heure du temps-réel. La musique a subi le même traitement : le temps-réel. Vos amis en vacances à La Rochelle ? Ils vous l’indiqueront en temps-réel via Facebook et Instagram. QU’EST-CE QUI POURRAIT BIEN EXISTER DE MIEUX QUE LE TEMPS-RÉEL ? Penser qu’on ne pourra pas faire mieux que du temps-réel revient à penser que tout a été inventé dans l’Internet. Que les cartes ont été distribuées, que les gagnants d’aujourd’hui seront ceux de demain. Les seigneurs sont : que les gueux regardent. Or, comme je l’expliquais dans le précédent article, le Metaverse a retiré les bords de votre vie digitale, et cela

Read More »

Ce que les gens ne comprennent pas concernant le Metaverse et l’e-commerce

Ce que les gens ne comprennent pas concernant le Metaverse et l’e-commerce, pourrait se résumer par cette image, tirée du cèlèbre film Pulp Fiction : Aujourd’hui, notre expérience Internet a une limite. On a beau dire que les produits se commandes en un clic, qu’ensuite ils sont reçus en moins de 48h, qu’on ne s’est pas déplacé de son canapé et qu’en plus on a accès à tout heure de la journée et de la nuit à une infinité de choix de prduits et de marques, si, notre expérience est limitée. Super limitée même. Tellement limitée que la génération qui vient de naître ne comprendra pas comment nous avions pu nous contenter d’une telle expérience sur le web, une expérience extrêment limitée. Ils ne comprendront pas. Aujourd’hui, notre expérience sur le web, et donc sur l’e-commerce, est limitée par une frontière tellement petite, par des bords tellement étroits, que nous même nous répondrons à cette génération qui vient que, “oui, c’est vrai, mais on ne s’en rendait pas compte à l’époque“. Ces bords étroits sont les bords de votre iPad, de l’écran de votre ordinateur, de votre iPhone. L’Internet disparaît à la frontière de ces bords. Maintenant, enfilez un casque VR, et allez chercher les bords. Allez-y, tournez la tête. Retournez-vous.Il n’y a pas de bord. Zéro. Aucun. Infini. Si vous comprenez que notre expérience dans l’Internet est limitée par des bordures, de plus très étroites, alors vous comprenez pourquoi

Read More »

Metaverse & Ecommerce : un casque VR remplacera-t-il votre iPhone ?

Résumé des deux précédents articles : Lors du premier article sur Metaverse et E-commerce :. La technologie Metaverse allait offrir une expérience proche du présentiel. Les flagship stores, comme Les Galleries Lafayette, allaient donc être les premières boutiques Metaverse. Car si la boutique Les Galleries Lafayette du Boulevard Haussman accueille 25 millions de visiteurs par an, alors le potentiel d’une version Metaverse de cette même boutique se situerait sûrement au-dessus de 100 millions par an. Lors du deuxième article :. Instagram n’est devenu le succès qu’on lui connait seulement une fois que l’iPhone a embarqué des appareils photos de haute qualité.. Nous avons estimé la date de 2027 pour les premiers achats en ligne sur un Metaverse, car, même si la technologie semble se crystalliser en 2023 avec Apple et le casque VR 2 de Playstation, il a fallu attendre la version 4 de l’iPhone pour qu’Instagram devienne le succès qu’on lui connait. Dans ce 3ème article, je vais tenter de donner un nouvel angle à la rhétorique “on ne se baladera jamais avec un casque sur la tête“. La technologie crée le comportement (et non pas l’inverse) Voyons les choses de manière pragmatique : en fait, on peut aisément penser que nos lunettes de réalité augmentée (AR) seront notre iPhone, et que notre casque de Réalité Virtuelle (VR) sera notre iPad. Avons-nous toujours votre iPhone sur nous ? Oui. Donc nous aurons toujours nos lunettes AR avec nous.Avons-nous toujours

Read More »

Metaverse et Ecommerce : estimons une date.

Dans le précédent article, j’écrivais les possibilités ouvertes en Ecommerce grâce au Metaverse. L’idée que j’y présentais est que le cerveau humain s’est formé depuis 100.000 ans pour opérer en 3 dimensions, et qu’ainsi, le Sapiens que nous sommes devrait théoriquement toujours choisir une expérience 3D et non pas 2D lorsque le choix lui sera proposé.Et que les premiers commerçants qui s’y lanceront seront les flagship stores, tels que le Nike Store de New York, les Galeries Lafayettes de Paris, etc. Maintenant, peut-on anticiper ce moment ? Dans 2 ans ? Dans 10 ans ? Dans 20 ans ? Qui sont les créateurs qui travaillent en ce moment sur ce futur ?Quels sont les signaux sur lesquels nous devons nous focaliser pour être les premiers à surfer cette vague ? Comment faire fi du bruit, et ne se focaliser que sur les signaux ?Pour répondre à cette question, il faut se rendre compte d’une chose : l’inventeur de la machine précède toujours le créateur. Le créateur ne peut pas précéder l’inventeur de la technologie. La technologie précède toujours le créateur. Le piano a été inventé en 1400 par un certain Bartolomeo Cristofori.Wolfgang Amadeus Mozart est né en 1756. Ludwig van Beethoven ? né en 1770.Si ces 2 inventeurs de génie avait été nés en 1300, leurs oeuvres n’auraient pu se manifester. Shakespeare ? Décédé en 1564. Gutenberg ? Né dans les années 1400. Qui aurait été Shakespeare sans la machine

Read More »

E-commerce & Metaverse : un futur possible ?

E-commerce a-t-il un futur dans le Metaverse ? Alors que les mots “Metaverse“, “avatars“, Meta (nouveau nom de Facebook inc.) et “NFT” commencent à faire les grands titres des médias, posons-nous la question de l’impact que pourrait avoir le Metaverse sur notre industrie, l’E-commerce. Le Metaverse : une mode passagère ou le futur ? Déjà, parlons du sujet en lui-même : une mode ou le futur ?Nous sommes en droit de nous poser la question, car des modes telles que les imprimantes 3D ou encore les lunettes Google Glass, nous ont montré qu’une hype journalistique n’était pas toujours suivie de la naissance d’une nouvelle industrie. De plus, le Metaverse amène déjà son lot de critiques : “inutile“, “gadget“, “et ces NFT à plusieurs millions d’euros c’est n’importe quoi“, “Mark-Zukergberg-il-me-fout-les-jetons” et autres “personne ne voudra vivre dans un monde imaginaire“. Alors, pour déjà répondre à ces critiques : oui, ces NFT (qui sont en fait que de simples images sur Internet indéfiniment rèplicables) qui se vendent plusieurs millions d’euros, se révelleront avoir été une arnaque de plus. oui personne ne voudra vivre dans un mode imaginaire. et, oui, Mark Zukerberg me fait, moi aussi, flipper. Mais, maintenant que tout cela est posé, non le Metaverse n’est pas un gagdet. Et je crois même que son impact sur le e-commerce va être gigantesque. Notre cerveau est plus à l’aise avec le 3D lorsqu’il s’agit de faire du shopping Observez votre comportement lorsque

Read More »

Le SEO prédictif : prochain challenge du SEO e-commerce ?

Le Machine Learning influence depuis de nombreuses années l’affichage des résultats sur Google. Mais récemment, mes équipes me partageaient l’information que le Machine Learning s’exécutait maintenant au niveau mot-clef, et que cela rendait la compréhension de l’algorithme et du fonctionnement de Google de plus en plus complexe. En effet, si chaque mot-clef répond à des règles différentes pour atteindre la première page de Google, alors il devient techniquement impossible de “trouver” comment raisonne Google, car il appliquera un raisonnement différent pour chaque mot-clef. Se sont les implications de ce changement que je souhaite imaginer avec vous dans cet article. 1 mot-clef = 1 algo ? Le Maching Learning s’est donc invité dans l’algorithme de ranking de Google à la couche la plus basse, celle du niveau mot-clef. Et l’impact que cela aura sur notre industrie pourra être très important. Cet ajout du Maching Learning au niveau ranking ajoute une complexité : là où, avant, il y avait une formule commune pour classer un site plus ou moins haut dans les résultats de recherche, aujourd’hui, chaque mot possède sa propre formule. Maintenant que les algos sont écrits par de puissants ordinateurs, la limite du nombre d’algos saute. Nous prenons donc peu de risques à poser cette hypothèse : aujourd’hui, dans le ranking de Google, 1 mot-clef = 1 algo. Ainsi, là où avant il suffisait de faire de la rétro-ingénierie afin de tenter de comprendre comment “réfléchissait” Google pour classer les

Read More »

Twitter et l’Ecommerçant : en finir avec le mythe

Twitter et l’Ecommerce. Une stratégie de vente qui n’a jamais fait ses preuves, mais qui continue pourtant à poser des questions. Alors pourquoi ? Parce que tout le monde croit que les autres e-commerçants, eux, font des ventes grâce à Twitter. Alors voici mon avis, ancien grand utilisateur de Twitter et avec encore un grand nombre de followers sur ce réseau : Twitter ne sert à rien en e-commerce. Twitter sert en fait à ceux qui sont gloutons d’informations (remarquez que j’ai utilisé le terme “gloutons” et non pas, par exemple “friands” d’information). Car la gloutonnerie d’information vient d’une peur qui existe. Nouvelle, certes, mais elle existe et elle porte un nom : on parle de Fear Of Missing Out (FOMO). La peur de louper l’info, info qui, cette fois-ci on est en sûr, “va tout changer !“. . Il y a ceux qui ont peur de manquer l’information tellement importante qu’ils sont prêt à lire les 99% sans importance. . Il y a ceux qui pensent vraiment que chacune de ces informations est effectivement réellement importante. . Il y a ceux qui s’emmerdent un peu, et qui trouvent dans Twitter une manière de passer la semaine. . Et il y a les journalistes (qui eux évidemment n’ont vraiment, mais alors vraiment, aucun des symptoms cités ci-dessus). Alors du coup, se pose la question : “Mais alors, pourquoi Twitter existe ?” La réponse est compliquée à expliquer, mais elle tient

Read More »

Bitcoin et le e-commerce : les crypto-monnaies vont-elles changer notre industrie ?

Bitcoin et le e-commerce ? Quels impacts les cryto-monnaies pourraient-elles avoir sur l’e-commerce ? Un e-commerce doit-il proposer un paiement par Bitcoin ? A l’heure où les crypto-monnaies font les unes des médias et sont devenues un sujet de conversation, il est temps de se poser ce type de questions. Et chacun d’y aller de son avis : “Les e-commerçants qui n’accepteront pas le Bitcoin vont se faire dépasser !““Le Bitcoin c’est la monnaie du futur.““Le Bitcoin va remplacer le Dollar.”“Et la blockchain ? T’as entendu parler de la blockchain ? C’est la technologie qui est derrière le Bitcoin et qui change tout. C’est génial, ça va tout changer.“ …Et autres “Bouge-pas-je-t’envoie-une-vidéo-tu-vas-tout-comprendre.“ Etc, etc… 1/ Mon avis sur les crypto-monnaies en général. Pour commencer, je vais donc d’abord vous partager mon avis sur ce phénomène des crypto-monnaies. Tout le monde a compris que leurs valeurs augmentaient de façon exponentielle, que c’était génial et que “T’as combien de Bitcoin toi ? Moi ??“ Mon avis sur les crypto-monnaies est assez tranché. Si vous êtes un habitué de ce blog, vous l’aurez déjà deviné. 1/ Premier point : Bitcoin, Ethereum, et autres coins, sont de la spéculation. On va arrêter de tous se raconter la messe.Je ne dis pas qu’il faut ou ne faut pas en posséder. Je dis que ceux qui sont rentrés le plus tôt dans ces monnaies seront les gagnants. Tout le monde ne gagnera pas à ce jeux,

Read More »

Pourquoi doubler vos dépenses Adwords ne doublera pas vos ventes

CAMPAGNE ADWORDS ET RENDEMENT DÉCROISSANT Pourquoi le fait doubler vos dépenses Adwords ne doublera pas vos ventes ? Une erreur qui se répète encore et encore, et qui s’est avérée impacter plus les gros e-commerces que les plus petits. La raison en est simple : lorsqu’un e-commerçant commence à avoir du succès, il commence à espérer une scalabilité de son business.En résumé, il se dit “Notre gamme de produits X se vend très bien, doublons-en le budget Adwords et nous en doublerons les ventes.“ Une croyance qui existe chez encore trop de e-commerçants, alors même que j’avais écrit sur cette erreur il y a maintenant 7 ans (article, d’ailleurs, toujours parmi les plus lus de ce blog). Un rendement, par définition, se rapprochera toujours d’une courbe de Gauss Les techniques marketing répondent donc, elles aussi, à une courbe de Gauss. La fameuse courbe en forme de cloche : il existe un point culminant au-delà duquel un rendement (ici, le Retour sur Investissement (R.O.I) d’une campagne Adwords) tendra vers zéro. La raisons la plus connue pour expliquer ce phénomène est que vous finirez par payer plusieurs fois pour atteindre le même acheteur. Et la raison la moins connue est, elle, que la vie s’est construite de telle manière que tout répond à une courbe de Gauss. (ex : essayez de donner trop de cadeaux à chaque Noël à vos chérubins, laissez mijoter 10 ans et constatez le résultat. Au contraire, n’offrez

Read More »

Mon avis sur la décennie 2020-2030 à venir, en e-commerce (3ème et dernière partie)

(Nota: cet article a été rédigé à 90% avant le confinement Covid de début 2020. A part avoir accéléré les tendances listées dans cet article, tout ce qui a été écrit dans cet article reste vrai, et son contenu n’a donc pas été modifié. Seule la conclusion fait référence à la période de confinement.) . Lors de la première partie de cette série d’articles , “A quoi pourrait ressembler le e-commerce d’ici 2030”, nous avions expliqué que les fondamentaux ne changeront pas : les acheteurs en ligne voudront toujours se faire livrer vite, par un marchand de confiance et à un prix en dessous du marché. Ainsi, nous avions étudié le premier fondamental : “se faire livrer vite”, et avions anticipé de mini-entrepôts pour adresser les plus petites villes de France, mini-entrepôts qui recevront des palettes venant des plus gros entrepôts, en fonction de prédictions de ventes aux alentours. . Lors de la deuxième partie de cette série, nous avions analysé la partie ” … par un marchand de confiance…”. Dans cette partie, le parallèle a été fait avec le fameux concept marketing “Contrat de Confiance” de Darty, qui a permis au célèbre distributeur de dominer son secteur pendant les 2 dernières décennies. Aujourd’hui, à l’heure d’Internet, cette confiance est procurée par les plateformes. La plus connues étant la place de marché Amazon, qui a transformé le puissant concept “Contrat de Confiance” à-la Darty en une commodité. Nous avions conclu sur

Read More »

Ce que retiendra le E-commerce de ce confinement Covid-19

Info : en cette période de Covid-19, j’ai naturellement mis en pause la publication des articles de ma série “Mon avis sur la décénie à venir en E-commerce“. Cette série reprendra dès que la pression de cette pandémie se sera allégée. Introduction Le confinement en France arrive à sa fin. Nous ne savons pas encore ce que le monde d’après nous prépare, mais nous pouvons déjà observer comment il aura impacté nos mentalités : les commerçants, les e-commerçants et les groupes industriels ont été mis face à la réalité des besoins en digitalisation. Pendant ces deux mois, j’ai pu discuter de longues heures avec des acteurs de chacune de ces catégories. Et voici, pour chacune de ces 3 catégories, ce que j’en ai retiré. 1/ Les commerçants sans site e-commerce : une pilule au goût amer Pendant ces 2 mois de confinement, une conclusion est dans tous les esprits : le e-commerce a rempli le vide laissé par la fermeture soudaine des magasins physiques.Je l’ai dit et répété à mon équipe durant toute cette période : “c’est le mois d’Août dans les rues, le mois de Décembre sur Internet.“ Une pillule au goût amer pour les commerçants n’ayant toujours pas lancé leur site de vente en ligne.Il n’y avait pas d’excuse avant pour ne pas avoir de site de vente sur Internet lorsqu’on était un commerçant de rue : les Shopify, Prestashop et autre Wizishop ont rendu l’accès à cette

Read More »