Sélectionner une page

Pour lancer les 6 interviews des ecommerçants finalistes du prix « Espoirs Ecommerce FEVAD » 2011, je vous propose de commencer avec le site Pompe-à-bière.com.

Dans cette interview de Richard Tocci, le fondateur de cet Ecommerce, vous allez découvrir comment un ecommerçant, une fois avoir trouvé son secteur niche, peut aller très loin dans l’exploitation de celle-ci.

Vous verrez aussi que, parce qu’ils ont répondu à un besoin latent, Richard et son équipe ont connu une croissance rapide et inévitable.

Pompe-a-biere.com est un site qui tourne sous Oscommerce.

Bonne lecture.

Bonjour Richard. Raconte-nous l’histoire de Pompe-à-Bière.com

Lancé en Octobre 2007, nous fêtons donc pile nos 4 ans, j’ai démarré tout seul au sein de l’entreprise. J’ai ensuite été rejoint par 2 associés sur la partie technique. Nous sommes basés à Hazebrouck.

Nous sommes les premiers à nous être lancés dans cette niche. Mon banquier me disait, comme tous les banquiers, que cela ne marcherait pas, que des bières on en trouve partout. Or, j’habitais Lyon et je connaissais l’offre de la bière du Nord. Le Ecommerce était la seule façon de répondre à ce besoin.

Pompe-a-biere.com se devait de naître, avec ou sans banquier (nous y reviendrons plus tard, mais Pompe-a-biere.com c’est presque 2 millions de CA …).

Nous vendons plus de 400 bières, qui viennent du monde entier.

Comment est structurée ton équipe ?

L’équipe est constituée de 6 personnes : 1 développeur, 1 graphiste, 1 RP/Marketing, 1 au service clients et enfin 1 blogger/mise en ligne produits.

Vous avez fait quelques buzz en 2011 et avez quelques produits originaux. C’est la preuve qu’on peut faire dans l’original dans un secteur qui n’est pas des plus fashion.

Complètement. C’est un de nos challenges. Nous avons fait pas mal de buzz avec notre « bière pour chiens » par exemple. Les retombés en terme d’augmentation des ventes est faible, mais cela nous a permis d’avoir des liens depuis des sites comme 20minutes.fr, Europe1, et d’augmenter la notoriété du site.

Quelles sont les prochaines étapes pour Pompe-a-biere.com ?

Développer la visibilité de nos produits sur le web. Après le SEO, Adwords et les comparateurs de prix, nous nous attaquons aux places de marché.

Nous nous lançons aussi dans la vente de spiritueux, avec un partenaire industriel (Punch-et-cocktail.com). Nous avons fait une levée de fonds pour cela. C’est un gros marché.

Nous allons continuer à développer le B2B, et à apporter des solutions web à nos partenaires. Par exemple, nous gérons le site www.brasserie-dubuisson-shop.com. Nous avons acquis une forte crédibilité dans notre secteur. C’est un point important pour nous. Notre métier, c’est l’Ecommerce, et les industriels de notre secteur nous reconnaissent cette qualité.

Enfin, nous souhaitons continuer à nous développer dans l’univers de la bière, un marché en pleine expansion avec l’émergence de ses spécialistes : les bièrologues.

La tendance est de boire moins, mais mieux. Nous avons donc toute notre légitimité pour continuer à nous développer.

Une petite phrase pour conclure ?

Je crois beaucoup aux marchés de niches, bien sûr. C’est même en fait le seul véritable apport du Ecommerce.

Mais cela ne doit pas faire oublier les recettes qui fonctionnent depuis des lustres dans le commerce, comme gagner une forte crédibilité auprès de ses fournisseurs.

Et merci à la Fevad pour ce fantastique prix des « Espoirs Ecommerce ». Notre équipe est très fière d’être parmi les 6 finalistes. Nous espérons vraiment remporter ce prix cette année.

Merci Richard, et bonne chance !

Recevez ces articles directement par email

Fill out my online form.