“Parce que l’avenir du E-commerce appartient à la Long Tail.”

Olivier Levy

“Conseils pour débuter sur les comparateurs” par Mathieu de Shopping-Flux

Comment bien débuter sur les comparateurs ?

C’est une question que forcément tous les e-commerçants se posent lors de l’intégration sur les comparateurs. (Après avoir bien sûr s’être posé la question de l’intérêt d’y être présent).
La réponse comme à chaque fois est : « tester, tester, encore tester ».
En même temps, c’est une habitude pour tout e-commerçant.

Après, même s’il n’y a pas de vérité absolue, ce n’est pas pour autant qu’il n’y a pas de bonnes idées à suivre. Et pour vous accompagner, en voici un top 5 qui peuvent vous aider à bien démarrer sur les comparateurs.

 

1.   Testez les comparateurs

Choisissez pour débuter entre 5 et 6 comparateurs pour pas vous noyer sous trop de données et pouvoir suivre plus efficacement les retours. Pour le choix, prenez une majorité de généralistes, parmi le top 7 par exemple, puisqu’ils bénéficient d’un trafic conséquent mais aussi 1 ou 2 spécialisés, qui ont un trafic plus faible mais très qualifié. On note de très bons résultats sur les comparateurs verticaux.

 

2.    Testez la pertinence d’un comparateur
« Ok, je me lance sur 5 ou 6 pour démarrer. Très bien, mais lesquels ? ». Bien sûr, la réponse n’est pas toute faite. Alors, menez une rapide enquête pour voir où sont vos concurrents, étudiez si vos catégories de produits sont mises en avant, faites quelques requêtes sur Google sur vos produits pour voir les comparateurs qui sont les mieux positionnés…
Amassez quelques données pour faire votre choix et, bien sûr, prenez en compte le CPC du comparateur.

 

3.    Testez les sélections de produit
Une fois les comparateurs choisis, il faut définir vos sélections de produits à faire dans Shopping Flux pour les leur envoyer. Il est très rarement rentable d’envoyer 100% de son catalogue produits. C’est même l’inverse que nous  constatons sur notre plateforme.

Dans ce sens, définissez plusieurs stratégies de diffusion pour voir celles qui ont les meilleurs retours. Cela peut s’imaginer, selon la taille de votre catalogue et de vos marges : tout envoyer et affiner au fur et à mesure, partir sur le best de ses ventes, publier que les promos, partir sur quelques catégories peu concurrencées…
Le but est de voir ce qui marche le mieux et le dupliquer ensuite sur de nouveaux comparateurs (même s’il faut garder en tête que ce qui marche chez l’un n’est pas garanti de fonctionner chez l’autre).

 

4.   Testez l’optimisation de vos sélections produits
Maintenant que vous avez vos premiers retours (plusieurs semaines/mois sont à priori nécessaires), vous pouvez récupérer des infos sur les références non-rentables, qui sont à retirer de vos sélections. A vous de voir où se trouve votre seuil de rentabilité et quel est le coût d’acquisition par produit que vous pouvez accepter. Faites ensuite vos ajustements pour trier vos produits à partir de l’outil d’optimisation en faisant des tris sur le nombre de clics et le nombre de ventes. Le but est de retirer, comparateur par comparateur, les produits qui « plombent » vos résultats.
Testez l’impact qu’à une sélection large par rapport à une sélection plus fine sur les résultats de votre site, car le trafic généré peut aussi vous apporter du CA indirect.

 

5.   Testez les règles d’édition pour améliorer votre positionnement et vos taux de clics

Les comparateurs utilisent des algorithmes pour le positionnement des offres (popularité de l’annonce, qualité des données fournies, mots clés dans l’annonce, prix…).
Avec l’outil de règle disponible dans Shopping Flux (onglet autre > chercher /remplacer), vous pouvez enrichir votre flux avec des données éditées, en masse ou plus finement (référence, rayon, marque…). Profitez-en pour rajouter les infos qui peuvent manquer dans le flux source (délai de livraison, garantie…), mais aussi pour optimiser vos titres ou descriptions (ajout de  l’info « Promo » ou de la marque dans le titre, de mots clés dans les descriptions.).
Et étudiez l’impact que cela vous génère sur les comparateurs (meilleur positionnement, trafic plus nombreux mais moins performant, hausse du CA…)/
Selon les résultats, vous pouvez dupliquer ces ajustements ou les modifier.

Voilà quelques pistes pour vous aider à débuter sur les comparateurs. Gardez en tête que ce qui peut bien se vendre sur un comparateur, peut n’avoir aucun résultat sur un autre. Au final, la principale clé du succès est l’expérience que vous allez acquérir, comme celle que vous possédez déjà par rapport à vos produits et votre marché.
Shopping Flux permet un monitoring centralisé de vos campagnes et une optimisation de vos sélections produits rapide et simple. C’est la première raison d’être de cet outil.
Merci de votre attention, si ces conseils vous plaisent, je pourrai en écrire d’autres.
Mathieu, Service Client Shopping-flux (support@shopping-flux.com)

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

+ de 3.000 e-commerçants inscrits à la newsletter​

Recevez des conseils en e-commerce (articles, vidéos podcasts…) et des invitations à nos atelier et événements. 

Articles récents

haut de la page