Sélectionner une page

La Long Tail aura-t-elle la peau de Google ?

Il y a 10 ans, quand on demandait à une personne ce qu’elle pensait du web, elle disait souvent “C’est fouillis, y’a trop de trucs, je n’arrive pas à trier le bon grain de l’ivraie, bla bla bla…”.

Que dire d’aujourd’hui ? Le nombre d’ecommerce a été multiplié par 1000 ou 100 (j’en sais rien..), il s’en crée 2 par heure rien qu’en France et même les comparateurs de prix pullulent comme jamais. Et que dire de tous ces blogs, sites perso et autres magazines en ligne en général ?

Que se passera-t-il demain quand tout le monde aura son blog + son ecommerce/social shopping (ex: Zlio)/son site corporate + son FaceBook + sa contribution sur Wikipedia ???

Que dirait aujourd’hui la même personne interrogée il y a 10 ans, qui se plaignait que le web était “fouillis” ?

Heureusement, entre temps, il y a eu Google. Google qui classe ce “bruit”, “fouillis” et vous restitue sur une seule page 10 résultats les plus pertinents possibles. Pas assez pertinents pour vous ? Pas de problèmes : allez en page 2 (seulement moins de 20% des gens). Page 3 ? ok. Page 4 ? pourquoi pas, mais bon qui va en page 20 ? Personne et Google le sait.
Et pourtant, soucieux de vous montrer sa force, Google vous montrera autant de pages que possible, allant en général jusqu’à page 100 !! 100 fois plus que la page 1, qui satisfait déjà 80% des internautes.

Et demain ? Avec tous ces blogs, ces sites qui naissent chaque seconde, est-ce que Google montrera 1.000 pages par requête ???

Plus cette fameuse Long Tail va grandir, plus Google devra augmenter son nombre de pages proposées pour chaque requête.

Pourtant cela va devenir impossible techniquement pour Google (trop gourmand en bande passante, en “espace de stockage”… et en électricité!). Google n’aura qu’une solution possible : limiter ce nombre de pages proposées. Le réduire petit à petit et à une vitesse inversement proportionnelle à l’augmentation de la Long Tail. Plus la Long Tail grandira (ce qui est la tendance de toute façon), plus Google aura des difficultés à montrer sa puissance : demain, il ne pourra proposer qu’un nombre plus limité de résultats.

Le truc c’est que, puisque la Long Tail tend vers l’infini, mathématiquement, Google tend vers … 0,00 ! Tel l’univers qui s’écrasera sur son propre poids : le Big Crunch.

Alors la question est : if the Long Tail is a Big Bang, is Google the next Big Crunch ?

Recevez ces articles directement par email

Fill out my online form.