Sélectionner une page

Lors du précédent article, j’annonçais la naissance de Capsule B, la marque dédiée à la partie agence de Blog Ecommerce. Le site www.blog-ecommerce.com devenant donc un pur média, et non plus un média + une agence.

Et je concluais l’article sur le fait qu’en l’écrivant, un autre article de ce blog m’était revenu à l’esprit. Que cet article n’était pas n’importe lequel, qu’en plus de son contenu il représentait un moment déterminant dans la vie de Blog Ecommerce. Que tout avait été écrit depuis le début. Là, sous nos yeux.

Quel est donc cet article qui représente un moment déterminant pour Blog Ecommerce ? Est-ce l’article le plus lu ? Est-ce l’article le plus complet ? Est-ce l’article le plus célèbre ? Le plus polémique ? Non. Aucune de ces raisons ne suffirait à rendre un article emblématique.

Or…

… or quoi de plus déterminant que … le premier article. Le n°1. Le first. Celui que j’avais écrit sans même  penser qu’il serait ne serait-ce que lu. Sans même imaginer l’aventure qui allait en découler. Cet article fut premier et fut étincelle. On les oublie trop souvent, les étincelles. Trop éphémères, à peine visibles et discrètes…
Il est temps de rendre véritable hommage à l’étincelle de Blog Ecommerce. Le premier article.

 

La genèse de Capsule B était écrite depuis 10 ans, là sous nos yeux … lors du premier article sur ce blog. Le n°1.

Le premier. Pas le second. Juste le premier.
LE premier. Son titre ? “Parce que les ecommerçants connaissent les réponses à la plupart de ces questions:”

Premier article Blog Ecommerce

Un article que j’avais commencé, comme ça, un début de Février 2007, là, seul à l’époque, sans même en parler à personne. Juste comme ça, pour voir, pour tenter, pour un autre “je-tente-on-verra“.
Il y avait aussi, dans cet article, de pas mal de “j’ai-rien-à-perdre“, puisque mon franc-parler au sein des 2 forums e-commerce de l’époque vis à vis des arnaques des agences webmarketing m’avait valu de me faire bannir de ces forums. Interdit de parole sur les deux forums, je décidais donc de créer ma propre plateforme d’expression. Une que je contrôlerai : ce blog.
Une plateforme dont je contrôlerai la narative, le contenu et le ton. Ne plus dépendre d’admistarteurs de forums, de ligne édotoriale, de réglès et de bonnes conduites. Toutes ces gouvernances que l’homme faible met en place une fois le pouvoir entre ses mains. Jusqu’à ce qu’une personne, parce qu’elle n’a rien à perdre, disrupte l’odre établi. Etabli par qui ? Un administrateur de forums… On trouverera peu d’empires si fragiles.

 

Alors, avec une seule allumette dans la boite, et mes “je-tente-on-verra” et “j’ai-rien-à-perdre“, j’ai tenté l’étincelle… Celle qui créera ou se fera oublier. Et… elle décida de créer… Et elle créa beaucoup.

Blog-Ecommerce.com était née, et devint la source la plus connue en e-commerce.

Les créations ont ceci en commun qu’elles remplissent le vide qu’elles ont elle-même créé.

Une véritable création remplit un vide. C’est pour cela qu’elle est appelée création. Et il y avait un vide à créer à l’époque de ce premier article : il n’existait aucune méthode SEO dédiée au e-commerce. Or, ma croyance était : “on ne référence pas un site e-commerce comme un site lambda.” Telle était la musique que je répétais sur ces fameux forums qui m’avaient fermé leur porte.

Un vide ne ressemble pas à ces jouets pour enfants dont le but est de remplir un trou carré avec une forme carrée. Un vide n’existe pas par défaut, il se crée.
Alors on a créé un vide. Là où toutes les agence SEO offraient une méthode unique pour tous types de site web, Blog Ecommerce a créé un vide : la méthode SEO dédiée aux e-commerces.

  • Une méthode qui refuserait la rédaction de pages de contenu.
  • Une méthode qui serait mise en place par des spécialistes Prestashop, Magento et autres CMS Ecommerce, et non pas par des spécialistes en référencement naturel.
  • Une méthode qui ne travaillerait que sur la matière brute des ecommerces: leur catalogue produits.
  • Une méthode qui travaillerait main dans la main avec la communautés Ecommerce : les agences, les éditeurs des CMS, et les éditeurs de modules.

Bref, une agence pour les E-commerçants.

 

La nature a horreur du vide, et récompense donc, via son énergie, ses créateurs.

Alors il y eu cette trainée de poudre.
Avant Facebook, avant Twitter et l’avènement des réseaux sociaux, la poudre a réussi à trouver un chemin pour se répandre. Encore aujourd’hui, je ne sais pas trop comment l’expliquer.
Bien sûr, les articles “My Ecommerce sucks” qui posaient la démonstration que les grands comptes e-commerce faisaient des erreurs énormissimes en SEO (et je vous rassure, rien n’a changé 10 ans plus tard) ont créé les premiers buzz et ont donné un souffle aux PME ecommerce. Mais je crois que l’article le plus important reste ce premier, car tout y était déjà écrit. Le reste est le résultat de la création, et non pas la source.

Ce que montre ce premier article, en tout cas, est une croyance assez forte chez de nombreux entrepreneurs avec qui j’échange : l’ADN d’une entreprise est écrite le Jour 1, le jour de sa création… mais une décennie peut être nécessaire pour cristalliser cet ADN.

 

CapsuleB, c’est l’ADN de Blog Ecommerce rendue visible dans un écrin

CapsuleB était là, sous nos yeux, depuis le Jour 1. Depuis toujours Blog Ecommerce proposait une vision 360° (SEO, Adwords, Places de Marché, Google Shopping, amélioration du taux de transfo, Facebook Ads, etc.) du webmarketing pour ses e-commerçants. Nous avons même développé depuis 2014 un logiciel interne capable de gérer cette multi-offre, avec une visualisation 360° pour nos clients de leurs tâches livrées ou en cours, pour chacun de nos départements.
Avec, en plus,  une liberté de passer d’une équipe à une autre, en fonction de leurs besoins du mois .

Donc en production, nous étions équipés avec un très bon outil. Fait maison.

Mais depuis 10 ans il manquait la brique “branding” de cette offre 360°. Et cette marque, cette “brand” c’est maintenant CapsuleB.

CapsuleB est très vite devenue une marque forte.
Son univers imprègne les esprits, son site est longuement consulté, ses devis partagés en interne chez les prospects et son histoire inspire notre équipe et ses clients.

Et tout était écrit dans ce fameux premier article sur ce blog. Celui de cette étincelle.
Jour 1. Heure 1, minute 1, seconde 1.
Une entreprise, telle un organisme vivant, ne se libère jamais de son ADN. Elle l’accepte, le comprend et tente d’en découvrir le mystère. Elle doit le cultiver et non pas tenter de s’en éloigner. Et c’est ce que la marque Capsule B fait à merveille. L’écrin.

Et le plus beau dans cette histoire ? A part le “B” à la fin de le marque “CapsuleB”, afin de justement rappeler l’ADN de Blog Ecommerce, je n’y suis pour rien dans ce nouveau branding. Rien. C’est ma team qui est venue avec l’idée, le design et le storytelling. Moi, j’ai juste dit “Go, c’est top ! On fonce.

Parce que s’il y a une chose encore plus belle dans la création, c’est qu’à une exception près, (et une seule), aucune création n’appartiendra à un seul créateur.

Ainsi, il est temps maintenant de passer au 3ème et dernier article de cette série, en répondant à cette question :

Si une éphémère étincelle crée, puis s’il faut 10 ans pour cristalliser cette création, alors quel est le chemin entre ces deux événements espacés d’une décennie ? Quelle est la route ?

La réponse tient en 4 lettres : T.E.A.M
Je développerai dans le prochain article. Et ce que vous allez découvrir est le cadeau de l’entrepreneuriat. D’ailleurs, in fine, maintenant que j’y pense, il n’en existe qu’un, et il tient bien en ces 4 lettres.

(suite au prochain article)

Recevez ces articles directement par email

Fill out my online form.