Sélectionner une page

Pourquoi j’ai vendu mon site ecommerce de sono lancé en Mars 2007 … ? Bonne question.

J’ai vendu Platine le 8 Décembre 2010, soit il y a plus de 4 mois, mais l’article sur ce blog ne sort pourtant que maintenant…

Je ne sais pas pourquoi j’ai attendu si longtemps. Ce silence sur ce qui devrait être une bonne nouvelle me surprend moi-même, et ce, depuis ces 4 mois.

Quand on me parle de Platine, c’est toujours les 2 mêmes questions qui reviennent:

1. “T’as vendu à combien ?

2. “Pourquoi t’as vendu ?

… Toujours dans cet ordre, d’ailleurs…

Alors voici les réponses:

Combien j’ai vendu ? 250.000€ (fond de commerce+stock+un “earn-out”, qui est une prime à la sortie sur objectif de chiffre d’affaire post-vente).

Sur cette somme, après impôts+avocat, il ne me restait qu’un peu moins de la moitié. Le reste ? Un apart dans le Sud pour ma mère. Héroïque, direz-vous ! Mais j’ai appris plus tard que je n’avais en fait que suivi le cliché du jeune mec qui vend sa première boite… “Comme ça t’es tranquille. Elle te demande moins pourquoi tu ne pars pas en vacances … C’est dans la logique !”

Pour d’autres, c’était une autre logique, cette-fois: “ben attend, c’est la moindre des choses pour ta mère! Non mais !“.

Pourquoi j’ai vendu ? Parce que je n’avais plus du tout le temps de m’en occuper.

Fin de l’histoire, voilà mes réponses…

Voilà les 2 réponses que je donne à chaque fois. En général cela suffit, et on passe à autre chose. Enfin, ILS passent à autre chose. Après tout, ILS connaissent le prix, la raison et j’ai, en général, glissé une petite blague pour faire rire… Alors que demander de plus, n’est-ce pas ?

Mais moi… j’ai souvent le regard hagard ensuite.

Un regard qui n’a pas échappé à une personne qui me connait bien: un de mes oncles. Une personne bien peu intéressée par la somme “Je te connais, tu ne t’achèteras même pas une paire de godasses !….“, et bien peu impressionnée par le “pourquoi” “2 semaines de vacances en 4 ans… Ce n’est pas à cause de Platine ! C’est parce que tu te fais chier en vacances …. C’est tout. Je sais, moi je suis pareil.”.

Alors la vraie question est tombée. Comme ça, à table, devant tout le monde: “Non. Moi, ce que je veux savoir, c’est pourquoi t’en parles pas sur le blog … T’attends quoi ? Ça fait 4 mois que t’as vendu et tout ce dont tu nous parles sur le blog c’est que t’es la seule boite à faire du Google, ou du je-sais-pas-quoi, dans toute la France, voire le monde entier, que vous êtes les meilleurs et truc et machin. Mais ça, on s’en fout… Y’a truc dont tu ne parles pas et c’est la vente de Platine. Et ça, c’est pas normal.

Mon regard hagard se transforme en regard noir. Un regard noir de reproches, noir et dense pour envoyer à celui qui me fait face le message “J’ai donné 2 raisons et sorti une blague. Le sujet est clôt !“.

Mais les regards sont sur moi. De mon air hagard, je suis passé au stade de la colère et de la gêne, et ça, dans un repas de famille, tout le monde le remarque…

Et moi, je ressens comme une traversée du désert. Parait que c’est d’actualité…

Un point me rassure quand même: je ne suis pas le seul à traverser le désert. Il y a aussi la femme de mon oncle, scandalisée d’apprendre que son mari “se fait chier en vacances”……

Petit à petit, tout le monde repart dans ses conversations habituelles. Je sens encore un regard sur moi. Un regard qui dit: “Tu ne vas pas t’en sortir comme ça….“. Jusqu’à ce que sa voisine, une tante, lui tapant sur la main, lui chuchote: “Tzzt !!! Laisse le tranquille, tu veux ? !!…

Alors son regard se baisse. Le mien ne s’est pas levé, et ne se relèvera pas de tout le repas.

Tout le monde compatit à mon sort… sauf, peut-être, la femme de mon oncle, dont les fabuleux souvenirs de vacances dans les Clubs Med des 4 coins du monde s’effondrent d’un seul coup: “je partirai seule avec les enfants la prochaines fois!

La question fut posée: “Pourquoi avoir attendu si longtemps pour en parler sur le blog ?” 4 mois …

4 mois qui auraient pu devenir 5, 6, 7 ou même, jamais… s’il n’y avait pas eu quelqu’un pour saisir mon assourdissant silence.

Est-ce que la vente de Platine m’a rendu heureux ? Oui.

Mais est-ce que je pensais que la vente de Platine allait me rendre plus heureux ? Oui.

Moins nostalgique ? Oui, aussi.

Et c’est sûrement ce dernier point qui a retardé la publication de cet article…

Mais du coup: avais-je d’autres choix que la vente ? Non.

Non parce que, si je n’ai qu’une maigre explication sur mon silence de 4 mois, je sais par contre très bien pourquoi j’ai vendu Platine.

Je vous détaillerai toutes les raisons dans le prochain article sur ce blog. Plus que le manque de temps ou la somme que l’on m’a proposée, vous verrez que certains raisons sont surprenantes…

__________________________________
Update: Voici les liens directs vers les articles en questions:

Pourquoi ai-je vendu mon Ecommerce (Part 1/3)”
Pourquoi ai-je vendu mon Ecommerce (Part 2/3)”
Pourquoi ai-je vendu mon Ecommerce (Part 3/3)”


Bénéficiez d’un appel de 15 min avec un de nos chefs de projets