Sélectionner une page

Chez Blog-Ecommerce, nous discutons tous les jours avec des ecommerçants de toutes tailles.

Sans rentrer dans une discussion de sous le clocher, quelles sont les actions mises en place par les ecommerçants pour passer les différents paliers de chiffre d’affaire ?

Nous avons décidé de vous proposer une série d’articles qui seront le reflet de notre expérience, et cela sur les différents niveaux de CA.

Nous commençons avec la tranche 15k€/mois, et nous monterons jusqu’à 100 k€/mois.

Quel est donc le profil type des Ecommerçants qui font 15k€/mois ?

Ces commerçants sont légions dans le web français. Si 15k€/mois n’est pas un CA suffisant pour payer des salaires, avec une marge correcte, une structure légère et des dépenses marketing et techniques contrôlées, le gérant pourra se payer son revenu.

Alors comment atteindre ce palier ?

  • Cet ecommerçant a en général moins de 1.000 produits dans son catalogue.
  • Il a entre 1 et 2 années d’existences
  • Il a un design travaillé et une charte graphique simple, mais unique.
  • Il travaille ses bannières publicitaires en page d’accueil, même s’il se rend compte que les ventes ne s’améliorent pas forcément à chaque nouvelle bannière.
  • Si son SEO est correcte, il ne trust pas non plus les premières places de Google.
  • En général, il a de bonnes positions sur Google sur un ou deux produits ou gamme de produits.
  • Il a une ou deux marques qu’il vend bien, car il a de bonnes relations avec ce fournisseur et est toujours à jour sur les nouveautés et promotions.
  • Il diffuse ses produits sur Google Shopping
  • Il a une petite campagne Adwords (30€/jour)
  • Cette campagne Adwords n’est pas des plus optimisées, mais elle se concentre sur ses produits ou marques phares, donc la rentabilité est au rendez-vous.
  • … et puis, il faut bien un peu de volume pour les fournisseurs…
  • Il gère son stock et ses livraisons lui-même, et est donc souvent en flux tendu (il se calle sur les disponibilités des fournisseurs).

 

Quelles sont les erreurs de ces Ecommerçants qui font 15k€/mois ?

Le modèle semble viable, et cet ecommerçant souhaite aller plus loin, se développer.

C’est là que les erreurs peuvent arriver, car si au début une gestion de commerçant classique pouvait suffire, les pièges du ecommerce et son emarketing, justement, font en général leur apparition à ce moment-là.

  • Bien conscient que le référencement sur Google est important, cet ecommerçant va signer avec la première agence de SEO venue, et perdre ces premiers milliers d’euros dépensés pour rien.
  • Il va aussi augmenter ses dépenses Adwords (disons qu’il va passer à 60€/jour), prendre plus de risque. Il suffira parfois d’un ou deux mots clefs “virus”, c’est-à-dire qui va prendre tous les clics supplémentaires suite à l’augmentation du budget mais qui ne transforment jamais, pour que, à dépenses double, les ventes soient exactement les mêmes qu’avec 30€/jour
  • Il va se diffuser sur le réseau gratuit de Leguide.com, et sera au final déçu du peu de ventes apportées et se démotivera sur les comparateurs de prix. Or, Leguide.com en système gratuit ne redirige que ses résidus de trafics, et ne devient intéressant qu’à partir du moment où le ecommerçant passe en mode “prioritaire”, c’est à dire payant.
  • Bien décidé à augmenter son offre produit, il va dans le même temps perdre de vue ses best-ventes et se disperser sur des produits qu’il maîtrise moins bien.
  • Il va diffuser son premier emailing, et sera déçu du peu de retours.

Des erreurs il y en a d’autres, et ceci est tiré de notre expérience d’agence pour Ecommerçant, ainsi que de notre précédente expérience de commerçant, avec ce site de sono, qui s’est fait racheté il y a un peu plus d’un an (je ne peux pas donner le CA/mois que nous faisions, car les nouveaux propriétaires du site ne le souhaitent pas, mais nous étions dans le top 5 des sites de sono en France).

Ecommerçants, vos retours sont les bienvenus, et seront ajoutés à cette liste.

Dans le prochain article de cette série, nous verrons donc comment un ecommerçant à 15k€/mois peu passer à 30k€/mois.

Recevez ces articles directement par email

Fill out my online form.